Quelques conseils pour reussir la matière...

Je ne me pense pas meilleur que les autres (loin de là), mais je sais qu'il y a certaines erreurs qu'il faut absolument éviter si vous voulez valider la matière (voire avoir une bonne note). Ainsi en tant qu'ancien étudiant de L2, je peux vous donner les 6 conseils suivants:

 

1) Assister au cours magistral de M. Chrétien. 

Contrairement à certains cours où on peut se débrouiller avec de nombreuses absences, le cours de M. Chrétien est indispensable.
Déjà vous noterez qu'il s'agit d'une matière à la fois nouvelle et très complexe (même pour ceux qui aiment ça). Elle nécessite beaucoup de relecture et d'explications, contrairement par exemple au Droit des Obligations qui s'assimile très rapidement. Dès lors il est essentiel d'assister au cours afin de l'assimiler une première fois tout en l'écrivant. Il sera alors beaucoup plus simple à retenir et à comprendre lorsqu'il sera relu par la suite que si on le lit seul pour la première fois sans les explications annexes du professeur.
Par ailleurs, M. Chrétien cherchera à favoriser ceux qui ont assisté à son cours, a contrario, les absents seront sanctionnés. Dès lors, le sujet d'examen portera sur des parties du cours sur lesquels M. Chrétien aura un minimum insisté à l'oral. Lorsque l'on lit un cours qui nous a été donné par un ami, on ignore si le professeur n'a passé qu'une minute sur cette partie ou s'il s'est attardé en explications. Par exemple si certains étudiants souhaitent apprendre leur cours par rapport aux fiches de révisions que je mets à disposition sur ce site mais sans aller au CM, ils ne sauront pas quelles sont les parties du cours sur lesquelles M. Chrétien a insisté (d'autant que sur ces fiches, certains points développés ne font même pas partie du CM).
Enfin, l'intérêt du CM de M. Chrétien est qu'il est à jour (contrairement à la plupart des livres ou à mes fiches); or les professeurs aiment beaucoup interroger sur l'actualité. 

 

2) Ne faire aucune impasse

Là encore, dans certaines matières, il y a certaines choses dont on peut être sur qu'elles ne tomberont pas au partiel. En ce qui concerne le cours de M. Chrétien, il n'y en a aucune. Même si j'ai dit plus haut que M. Chrétien donnait souvent des sujets sur lesquels il insiste un minimum, sachez que n'importe quel morceau du cours est susceptible de tomber.

Vous aurez remarqué que M. Chrétien va assez lentement afin que tout le monde ait le temps de noter le cours. Justement: chaque phrase que vous notez fait partie de la version écrite du cours de votre professeur, et donc vous êtes susceptibles d'être interrogés sur n'importe laquelle de ces multiples phrases. L'avantage c'est que le cours n'est pas très long; l'inconvénient c'est qu'il faut vraiment tout apprendre.
Vous noterez d'ailleurs que M. Chrétien a parfaitement conscience que vous ne développez pas tous les mêmes points en TD, et donc il ne peut vous interroger en dehors du cours. Par contre, il a également conscience que les fiches de TD, elles, sont les mêmes pour tout le monde. Elles font donc partie du programme elles aussi.
Je vous conseille fortement de toutes les lire, et de noter des annotations en même temps, de quoi nourrir un peu vos fiches de révisions. Par exemple: l'avantage du cours de M. Chrétien c'est que les arrêts des fiches de TD ne tombent pas du ciel, ils sont tous dans le CM. Ainsi lorsque vous réviserez votre CM, n'hésitez pas à lire les arrêts mentionnés: d'une part parce que ça vous permet de mieux comprendre ce qu'ils disent, d'autre part parce que M. Chrétien ne les développe pas forcément (alors que ça fait partie du programme), et enfin parce que très souvent les faits d'un arrêt sont un excellent moyen mémo-technique pour retenir son apport juridique.
Enfin un conseil à ce sujet pour les plus motivés d'entre vous: imprimez votre fiche de TD avant d'aller en CM, et profiter du fait que M. Chrétien dicte lentement pour étudier et annoter votre fiche de TD au fur et à mesure que le CM correspondant avance.

 

3) Prendre du recul sur le cours: un tableau représentant une pipe n'est pas une vraie pipe.

Comme tous les cours de droit, le cours de M. Chrétien est assez orienté, subjectif. Votre professeur ne vous dicte pas un cours qui serait la vérité absolue, un unique droit positif; il ne fait que vous dicter sa vision du droit positif. De la même manière, si vous peignez une pipe de la manière la plus réaliste qu'il soit, ce ne sera jamais une pipe que vous pourrez fumer, ce n'est là qu'une représentation subjective.
Ainsi dans cette matière il faut savoir se méfier des apparences. Les étudiants ont tendance à rester "enfermés" dans le CM de M. Chrétien, et n'arrivent pas à s'adapter à un exercice qui leur serait demandé en TD, ou alors ne savent pas répondre aux exigences du chargé de TD qui corrigera leur galop d'essai ou leur partiel.

C'est sans doute le conseil le plus important car c'est surement la plus grande cause de mauvaises notes à l'examen. Il faut avoir un recul sur la matière, et pour cela il faut lire d'autres choses que le CM. Lire les arrêts de TD permet de s'en faire notre propre image. Lire des ouvrages de droit administratif permet de montrer une autre façon de voir le cours, de l'expliquer. Lire des commentaires de décisions dans les GAJA ou dans l'AJDA permet de se familiariser avec la matière, avec le cours, et avec les questions qu'il faut se poser. Ou tout simplement: développer un exercice demandé en TD permet très souvent de découvrir une partie du cours sous un autre angle, de la maîtriser d'une manière plus large, plus objective, à partir de plus d'opinions différentes.

Bien sur j'ai conscience que c'est un travail énorme et qui s'avère presque impossible si on n'est pas intéressé par la matière. Voici donc mon conseil:

- Pour ceux que la matière intéresse, faites le plus de recherches possibles (dans la limite du temps que vous pouvez y consacrer).
- Pour ceux qui n'aiment pas la matière mais qui souhaitent avoir des chances d'avoir plus de la moyenne, forcez vous au moins à lire les TDs, faire les exercices demandés par les chargés de TDs, et lire un livre de cours à côté du CM de M. Chrétien (même le Georges DUPUIS).

Ne négligez pas cette manière d'apprendre le cours. Ceux qui se limitent à apprendre par coeur le CM (souvent sans trop le comprendre) ont rarement de bons résultats. Exemples:

- Lorsque M. Chrétien vous donnera un sujet de dissertation ou un commentaire de texte, il faut avoir assez de recul sur la matière pour établir une réflexion dessus. Le CM en lui-même est souvent insuffisant.

- Lorsque M. Chrétien vous posera des questions de cours, il aura souvent tendance à les formuler d'une manière qui demande à réfléchir, d'une manière autre que celle qu'il présente dans son cours magistral. Si vous vous limitez au CM, vous connaîtrez sans doute la réponse, mais vous n'arriverez pas à voir que c'est ça que l'on vous demande.

C'est un travail difficile, et c'est pourquoi j'espère que les fiches de révisions que je mets en ligne pourront vous servir.

 

4) Poser des questions

Si vous ne comprenez pas une partie du cours, ou si vous avez besoin d'un avis sur un exercice que vous devez rendre, n'hésitez pas à aller voir M. Chrétien. Contrairement à beaucoup d'enseignants qui fuient les étudiants aux pauses, M. Chrétien reste pour répondre aux questions, et vous fera des réponses très détaillées qui pourront sans doute vous être utiles. 

 

5) Apprendre le plan du cours

En dehors du travail régulier, pour le jour de l'examen, apprennez le plan du cours (ou du moins le plan de votre support de révision) par coeur! Lorsqu'on vous pose une question ou un sujet de dissertation, les connaissances demandées sont parfois réparties dans plusieurs endroits du cours. L'idée quand vous apprendrez votre cours c'est de le réciter de la manière suivante: plutôt que de lire un titre puis d'essayer de réciter ce qu'il y a dedans, apprennez le plan, puis faites chapitre par chapitre, bout de cours par bout de cours, récitez vous à la fois les titres et ce que vous savez de ce qu'il y a dans cette partie du cours. Ce n'est pas un travail très long, et au moins au partiel vous pourrez poser au brouillon toutes les informations que vous connaissez sur le sujet. Il n'y a rien de pire que de faire une dissertation et en sortant se rendre compte qu'on a oublié de parler de quelque chose de très important n'est-ce pas? Si en début d'examen vous vous récitez le plan du cours, du plus général au plus particulier, et que vous écrivez au brouillon les titres des parties ayant un lien de près ou de loin avec votre sujet, l'essentiel de leur contenu vous reviendra, et vous ne pourrez pas oublier de parler de certaines choses (les plus importantes du moins, vous oublierez peut-être les détails mais pas des parties de cours entières).

 

6) Le jour de l'examen: soyez "d'emblée au coeur du sujet"

C'est une citation de Georges DUPUIS que votre professeur apprécie beaucoup. Cela signifie faire tout l'inverse que ce que vous faisiez au lycée: lorsqu'on vous pose une question, même une dissertation, vous ne déballez pas tout ce que vous savez pour faire plus de lignes; vous répondez directement à ce qu'on vous demande. Tourner autour du pot exaspère vos professeurs, et en particulier M. Chrétien.
Il prend souvent l'exemple suivant: lorsque je vous demande si la porte de l'amphi est ouverte, avant de me répondre vous avez tendance à me décrire la porte et tout ce qu'il y a autour.
Surtout ne prenez pas ça à la légère ou cela vous coutera des points!  

 

 

Bonus) Ne surtout pas penser que l'arrêt Blanco est un arrêt passe-partout!!!!!

Je pense sincèrement que si vous ne connaissez pas votre cours, il vaut mieux ne rien mettre que de bricoler avec l'arrêt Blanco. 
Imaginez dans votre amphi le nombre d'étudiants qui ont peu appris leur cours et qui se font une joie de faire une jolie phrase d'accroche ou un historique avec l'arrêt Blanco... Vous comprendrez alors pourquoi cela exaspère tant vos enseignants de le voir partout (et M. Chrétien le premier!)

Donc si le sujet n'est pas sur l'arrêt Blanco, n'en parlez pas dans votre partiel, simple mesure de sécurité!

Il pourrait être cité au deuxième semestre en matière de responsabilité administrative, et encore soyez très bref, discret, et prudent! 

 

 

Commentaires (1)

1. étudianteL2UCP 05/01/2015

Je tennais à vous remercier pour ces fiches syntéhtiques du cours de M. Chrétien et surtout pour ces précieux conseils. C'est fabuleux de partager avec d'autres étudiants votre travail. Bien à vous,

Etudiante en L2 *peu fan du droit administratif*

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site